L’histoire du Berger Blanc suisse

Voici un petit article sur l’histoire de la race et comment elle a été fondée.

D’où vient la race ?

Un regard suffit pour percevoir la troublante ressemblance de notre berger blanc suisse avec le berger allemand.
A-t-on devant nous un même et unique chien ?
Pour pouvoir éclaircir ce mystère il nous faut remonter à l’origine même du berger allemand, en Allemagne et nous rendre ensuite au Etats-Unis.
Joli voyage en perspective. Voyons un peu…

De quelle race vient le Berger Blanc ?

Notre histoire débute en Allemagne, quelques années avant 1899, année qui vit la naissance de la Verein für Deutsche Shäferhunde –VS, organisation fondée par Max Emil von Stephanitz, ‘père’ du berger allemand.
Max Emil Frederick von Stephanitz vit le jour en Allemagne le 30 décembre 1864. Son souhait de devenir propriétaire terrien fut contrarié par le désir de sa mère qui souhaitait le voir embrasser une carrière militaire. Il entre donc dans l’armée où il devient officier de carrière. Par la suite, il acquière de précieuses connaissances en biologie en travaillant au collège de médecine vétérinaire de Berlin.
Son désir de sélectionner un chien de travail idéal que tous les bergers d’Allemagne pourraient se procurer vit le jour vers 1890 avec les premiers essais de croisements entre des chiens de fermes de toutes races. Les individus étaient sélectionnés pour leurs aptitudes au travail et étaient, pour la plupart, de couleur claire afin de bien distinguer dans le troupeau les chiens des loups et autres prédateurs de l’époque.

Berger Blanc Berger allemand

Depuis 1933 le standard original du Berger allemand stipule que la robe blanche constitue un défaut éliminatoire.
Pourtant il a été prouvé que le blanc était dû à un gène récessif, transmis comme toute autre couleur au hasard des croisements. Il ne s’agit en aucun cas d’albinisme !
Ben ça ! vise un peu nos truffes, nos babines et nos superbes yeux foncés ! Si c’est pas une preuve !
Cette décision qui n’a d’autre fondement que le goût personnel des éleveurs de l’époque à pourtant porté un grand préjudice à nos bergers qui disparaissent du continent européen.
Heureusement pour nous, les américains venus durant la guerre emportent dans leurs ‘bagages’ des bergers allemands.
Au contraire des européens lorsqu’ils voient apparaîtrent des individus blancs, ils sont sous le charme (Bien normal … t’as vu comme on est beau).
Ils les apprécient pour leur originalité (eh na !) et leur superbe caractère et décident d’en faire l’élevage particulier.

Reconnaissance de la race

En 1964 (pour les 100 ans de Max Emil Frederick von Stephanitz, notre chtit père) nos amis de Sacramento, en Californie, inaugure le premier club de Berger Blanc au monde.
Bravo !!
En 1971 suivent les canadiens puis retour au pays, (Enfin !!) les européens créent leur premier club en 1982, en allemagne. Voilà la boucle est bouclée.

On vous raconte la suite tout bientôt…

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply